Erasme Designer | Lionel Péan, ses 15 hommes d’équipage et le VOR 70 SFS II sont à pied d’oeuvre.
729
single,single-post,postid-729,single-format-video,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.3.1,vc_responsive

Lionel Péan, ses 15 hommes d’équipage et le VOR 70 SFS II sont à pied d’oeuvre.

Lionel Péan, ses 15 hommes d’équipage et le VOR 70 SFS II sont à pied d’oeuvre.

Face aux meilleurs régatiers du confins de l’Europe et de l’Orient, SFS II va surtout évoluer dans un stade nautique exceptionnel et particulièrement technique, les forts courants venus de la Mer Noire, l’intense trafic commercial compliquant à souhait les débats.

Les premières confrontations débuteront demain vendredi par des parcours de type « bananes », suivis samedi d’un parcours côtier entre les rives du Bosphore et au plus près des splendeurs dont les hommes de SFS II se régalent à l’avance.
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.